GLOSSAIRE ASTRONOMIQUE

A*  B*  C*  D*  E*  F*  G*  H*  I*  J*  K*  L*  M*  N*  O  P  Q  R  S  T
 UVWXYZ

L

labes
Glissement de terrain. (nomenclature internationale)

labyrinthus
Complexe de vallées qui s'intersectent. (nomenclature internationale)

lacus
Lac. (nomenclature internationale)

Lagrange, Joseph Louis ( 1736-1813 )
Français (originalement Italien, Giuseppe Luigi Lagrangia; né à Turin, déménagea à Paris et devint un citoyen français) mathématicien et astronome; à fait plusieurs contributions à la mécanique céleste.

Lagrange (points de)
Lagrange montra que trois corps peuvent être en orbite aux sommets d'un triangle équilatéral en rotation sur ce plan. Si un des corps est suffisamment massif en comparaison des deux autres la formation triangulaire est stable. De tels corps sont parfois appelés des Troyens ou satellites lagrangiens. Le point sur le sommet avant est connu sous le nom de point de Lagrange avant ou L4 et le point sur le sommet arrière est le point de Lagrange arrière ou L5.

Lame de Schmidt
Lame correctrice placée sur l'objectif d'un instrument (télescope ou chambre de Schmidt) qui corrige l'aberration de sphéricité du miroir.

Lassell, William ( 1799-1880 )
Astronome britannique, découvreur de Triton le plus gros satellite de Neptune et, avec Bond, découvrit Hypérion une lune de Saturne. Il était un brasseur de bière prospère avant de se tourner vers l'astronomie.

latitude
Un des éléments des coordonnées géographiques représentant la distance angulaire d'un point de la sphère au plan équatorial. Se compte de 0 à 90º vers le Nord, de 0 à moins 90º vers le Sud à partir de l'Équateur.

latitude céleste
Arc de cercle de latitude d'un astre compris entre l'astre lui-même et l'écliptique. Avec la longitude céleste, c'est l'une des coordonnées écliptiques.

lentille
Système optique utilisé pour les objectifs des réfracteurs (lunettes) et les oculaires des instruments. On distingue des lentilles concaves, convexes, des «flint», des «crowns» suivant leurs formes. Les objectifs et oculaires sont des assemblages de ces différents types de lentilles qui leur confèrent des qualités différentes.

lentille gravitationnelle
Système optique constitué par le champ de gravité d'un corps de densité extrême. L'effet ainsi produit serait comparable à celui de l'effet Einstein qui a pour conséquence la déviation des rayons lumineux à proximité d'un corps hyperdense d'où la formation d'images du type mirages (mirages gravitationnels).

leptons
Une des particules élémentaires dont les principaux représentants sont l'électron et le neutrino. L'ère leptonique a succédé à l'ère hadronique après le Big Bang et aurait duré environ 10 secondes.

lever
Apparition d'un astre au-dessus de l'horizon.

Le Verrier, Urbain Jean Joseph ( 1811-1877 )
Mathématicien français qui prédit la position d'une planète jusqu'alors inconnue (Neptune) qui perturbait l'orbite d'Uranus qui fut trouvé par Galle. Notons aussi que Adams avait fait une prédiction semblable mais non publiée quelques mois auparavant.

libration
Phénomène d'oscillation d'un astre autour d'une position moyenne comme une toupie autour de son axe. La plus connue est celle de la Lune sur elle-même qui fait que, de la Terre, on peut voir 59% de la surface lunaire. La libration peut être divisée en trois composantes : libration en longitude, libration en latitude et libration parallactique (voir noeuds).

ligne de centralité
(voir centralité).

ligne de changement de date
Ligne conventionnelle à proximité du méridien de longitude 12 heures, de part et d'autre de laquelle la date locale diffère d'un jour.

ligne des noeuds
(voir noeuds).

limbe
Partie lumineuse du profil d'un astre.

limite de Chandrasekhar
(voir Chandrasekhar).

limite de résolution
Distance angulaire minimale de deux étoiles discernable dans les meilleures conditions d'observation.

limite de Roche
(voir Roche).

linea
Lrace allongée. (nomenclature internationale)

lithosidérite
(voir météorite).

litre
= 1000 cm3 = 1.06 pinte (US)

loi de Titius-Bode
Du nom du mathématicien allemand Titius - 1729-1796 - et de l'astronome allemand Bode -1747-1826. Règle empirique établie en 1772 exprimant mathématiquement la régularité des distances des planètes dans le système solaire : r = 0,4 + 0,3.2n où n vaut -oO pour Mercure, O pour Vénus, 1 pour la Terre, 2 pour Mars, 3 pour Saturne, 4 pour Jupiter, etc. r( = distance au Soleil) est donnée en unité astronomique. évaluation remarquablement exacte sauf pour Neptune et Pluton.

longitude
Un des éléments des coordonnées géographiques qui est la distance angulaire prise sur le plan équatorial comptée à partir d'une direction origine (Greenwich) de 0 à 360º.

longitude céleste
Arc d'écliptique compris entre le point vernal (équinoxe de printemps) et l'intersection avec l'écliptique du cercle de latitude de l'astre. C'est, avec la latitude céleste, l'une des coordonnées écliptiques.

longueur d'onde
Dans un train périodique d'ondes, distance qu'il y a, dans la direction de propagation, entre deux points successifs.

longueur d'onde équivalente et affective
Valeurs particulières de la longueur d'onde qui caractérisent les conditions de travail des instruments dont disposent les astronomes.

Lowell, Percival ( 1855-1916 )
Astronome américain. Fondateur de l'observatoire Lowell en Arizona (1894), où ses études de la surface de Mars l'ont convaincu que les traces linéaires (rapporté pour la première fois par Schiaparelli) étaient des "canaux" et que, en conséquence, la planète était habitée par des êtres intelligents. Plus tard son successeur découvrit Pluton.

lumière
Terme qui dans le langage courant, se repère au type particulier de radiations capables d'être vues par l'oeil humain. L'étendue des longueurs d'ondes capables de provoquer des effets physiologiques va de 4000 à 7500 Å.

lumière (courbe de)
(voir courbe de lumière).

lumière cendrée
Faible lumière de couleur gris-cendre présente dans la partie du disque lunaire qui n'est pas directement éclairée par le Soleil. Le phénomène, plus évident les jours qui précèdent ou suivent la Nouvelle Lune, est dû à la lumière solaire réfléchie par la Terre et, ensuite, par la Lune.

lumière zodiacale
Lueur faible et diffuse apparaissant en début ou en fin de nuit dans le plan de l'écliptique due à la diffusion de la lumière solaire par la matière interplanétaire.

luminosité (abrev. L)
La luminosité absolue est le flux énergétique total émis par l'astre. L'énergie émise dans un temps T est donnée par la formule : E = L x t.

lunaire
Qui a rapport avec la Lune.

lunaison (ou révolution synodique)
Intervalle de temps séparant deux nouvelles lunes et dont la durée est de 29 jours 12 heures 44 minutes et 2,9 secondes.

Lunes Galilléennes
Les quatre plus grosses lunes de Jupiter: Io, Europe, Ganymède et Callisto; découvertes indépendamment par Galilée et Marius. (Galilée proposa qu'ils soient nommés les étoiles Médicéennes, en l'honneur de son mécène Cosme II de Médicis).

lune rousse
Lunaison qui débute après Pâques entre le 5 avril et le 6 mai. Nom donné suite à la couleur de la Lune à cette époque. Les positions relatives Soleil-Terre-Lune font que les rayons lumineux sont déviés par l'atmosphère terrestre et rayonnent dans les longueurs d'onde de la couleur rouge.

lunette (ou réfracteur)
Instrument optique d'observation astronomique ou terrestre. Elle comporte un objectif réfracteur et un oculaire.

lunette médirienne
Lunette mobile autour d'un axe horizontal est-ouest et permettant d'observer les astres à leur passage au méridien.

Lyman (série de)
Du nom du physicien américain (1874-1954) - Séries de raies de l'hydrogène neutre émises par les "sauts" de son électron se terminant sur l'orbite 1.
Raie L alpha (1216 Å) orbite 2 à 1
Raie L beta (1026 Å) orbite 3 à 1
Raie L gamma (973 Å) orbite 4 à 1 etc.