GLOSSAIRE ASTRONOMIQUE

A*  B*  C*  D*  E*  F*  G*  H*  I*  J*  K*  L*  M*  N*  O  P  Q  R  S  T
 UVWXYZ

J

jet coronal
Phénomène apparaissant dans la couronne solaire sous forme de prolongements radiaux souvent associé à une protubérance quiescente.

jeune
Lorsque utilisé pour décrire la surface d'une planète "jeune" veut dire que les formations visibles sont d'origine récente. C'est-à-dire que le s plus vieilles formations ont été détruites (par l'érosion pour par des coulées de lave). Les surfaces jeunes présentent peu de cratères d'impact et sont typiquement variées et complexes. Par contraste une "vieille" surface n'a pas changé beaucoup au travers des temps géologiques. Les surfaces de la Terre et d'Io sont jeunes; les surfaces de Mercure et Callisto sont vieilles.

Johannes de Sacrobosco, ( 1190-1250 )
Mathématicien et astronome anglais. Malgré son nom, c'est un Anglais. Il a vécu aux environs de 1190 (Hollywood G.B.) À 1250 (Paris). Professeur de mathématiques à l'Université de Paris. Dès 1230, on le reconnaît comme un mathématicien et un astronome exceptionnel. Il est l'auteur de divers manuels dont un texte élémentaire (vulgarisé) pour remédier à l'Almageste. Son traité d'astronomie de base, De sphoera mundi, résume les connaissances astronomiques de Ptolémée et des Arabes. Très utilisé dans les écoles jusqu'un 1700.

joule
Unité de mesure du travail, et de l'énergie, dans le système international. Symbole : J.

jour
Unité de temps égale à 86 400 secondes en ce qui concerne le jour solaire moyen défini par rapport à un repère équatorial tournant à une vitesse telle que l'ascension droite du Soleil est constante.

jour lulien
Une date exprimée en jours juliens utilise un système de décompte des jours à partir du commencement de la période (ou ère) julienne, soit à 12 heure le 1er janvier de l'année moins 4 712. Le 1er janvier 1990 à 12 heures U.T. était donc le 2 447 893e jour julien.

jour sidéral
Intervalle de temps séparant deux passages consécutifs du point vernal au méridien d'un lieu. Sa durée est de 23h56min 4,091 s.

jour solaire vrai
Durée qui sépare deux passages consécutifs du Soleil au méridien du lieu. Ce jour est plus long que le jour sidéral car la Terre change de position par rapport au Soleil alors qu'elle ne paraît pas en changer par rapport aux étoiles considérées à l'infini. En moyenne, cet excédent est de 3 min 56 s.