GLOSSAIRE ASTRONOMIQUE

A*  B*  C*  D*  E*  F*  G*  H*  I*  J*  K*  L*  M*  N*  O  P  Q  R  S  T
 UVWXYZ

I

Ibn al-Haytham, ( 975-1039 )
Mathématicien, physicien et philosophe arabe. Né à Basra (Iraq) en 965, mort au Caire en 1039. Il est surnommé le second Ptolémée. Démontre l'inconsistance d'un axiome de Ptolémée, qui disait qu'un observateur placé sur Terre devait voir le déplacement des autres planètes comme des mouvements circulaires.

immersion
Début d'une occultation.

implosion
Effondrement gravitationnel d'un astre.

inclinaison
L'inclinaison du plan de l'orbite d'une planète est l'angle entre ce plan et l'écliptique; l'inclinaison de l'orbite d'une lune est l'angle entre le plan de son orbite et le plan de l'équateur de son objet primaire. Un des éléments orbitaux d'une orbite. Angle du plan de l'orbite et du plan de référence contenant les noeuds.

indice de couleur
Différence entre la magnitude photographique et la magnitude visuelle. L'indice de couleur intrinsèque est représentatif du type spectral de l'étoile.

inertie
Tendance d'un corps à maintenir indéfiniment invariable son mouvement. Ce concept trouve une formulation précise dans le « principe d'inertie » ou « première loi de Newton » : un corps ne subissant aucune force (ou un système de forces dont la résultante est nulle) reste immobile, ou a un mouvement rectiligne uniforme. Le principe ne vaut que pour des observateurs placés dans un référentiel galiléen, c'est-à-dire au repos ou dans un mouvement rectiligne uniforme par rapport au « ciel des étoiles fixes ».

infrarouge
Partie du spectre électromagnétique située immédiatement après la zone du spectre visible. Couvre des longueurs d'onde de 1 micron à 0,01 mm. Le rayonnement infrarouge est un rayonnement thermique, témoin de la présence d'une source de chaleur d'où l'intérêt de la recherche dans l'espace de ce rayonnement.

Inquisition, L'
Un tribunal catholique de la Renaissance qui avait pour mandat de rechercher et poursuivre les hérétiques.

ionosphère
Une région de particules chargées dans la haute atmosphère d'une planète; c'est la partie de l'atmosphère de la Terre 40 km et s'étend jusqu'à 460 km ou plus.

intensité
S'agissant d'une raie spectrale, c'est la grandeur qui caractérise l'importance du phénomène d'absorption ou d'émission qui est à l'origine de la raie.

interaction
Échange d'énergie, de quantité de mouvement et de moment angulaire entre deux (ou plus) particules. Il semble que, dans la nature, il y ait quatre types d'interaction différents : interaction forte, électromagnétique, faible et gravitationnelle.

interférence
Superposition et somme algébrique conséquente de deux ondes d'un phénomène physique vibratoire. L'interférence se manifeste dans les télécommunications, en optique, en acoustique, et, plus généralement, lorsqu'on a une propagation d'énergie de type ondulatoire.

interférométrie
Procédé utilisant l'interférence de 2 faisceaux séparés en provenance d'une même source. Permet la mesure de la séparation de certaines étoiles doubles ou le diamètre des planètes et des satellittes

intergalactique
Qui se situe entre les galaxies.

interplanétaire
S'applique à tout ce qui se situe entre les planètes du système solaire (matière, poussières, vaisseaux, sondes, voyages...)

interstellaire
Qui est situé entre les étoiles d'une galaxie.

inversion des pôles
Phénomène dû aux fréquentes inversions du champ magnétique terrestre durant l'histoire de la Terre.

ionisation
Processus qui amène la formation d'ions, ces atomes qui se chargent électriquement par l'acquisition (ions négatifs) ou par la perte (ions positifs) d'électrons.

Ionosphère
Partie supérieure de l'atmosphère terrestre qui s'étend d'environ 80 km d'altitude jusqu'à 350 km. Ionisée par le rayonnement solaire, elle est le siège des aurores polaires. Comprend 3 couches (D, E et (F1/F2)) qui permettent les télécommunications en réfléchissant les ondes radios de longue, moyenne et courte longueurs d'onde.

I.R.
Abréviation pour infrarouge.

isophote (ligne)
Ligne qui joint tous les points qui émettent ou reçoivent une même densité lumineuse. On trace des isophotes même pour les ondes radio et, plus généralement, pour toutes les ondes électromagnétiques, indépendamment de leur longueur.

isotope
Nom donné aux atomes ayant un numéro atomique identique (c'est-à-dire le même nombre de protons et d'électrons), mais une masse atomique différente due à un nombre différent de neutrons.